Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Suppression de l'enregistrement obligatoire

Dès l'annonce de la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le premier ministre William Lyon Mackenzie King déclare que seuls les volontaires participeront désormais à l'effort de guerre canadien dans le Pacifique.

Ce n'est cependant qu'en 1946 que le ministre du Travail supprimera l'obligation de s'enregistrer au sein de l'armée. Peu de temps après cette décision, un arrêté ministériel accordera l'amnisitie aux déserteurs. On estime à plus de 15 000 les déserteurs canadiens, dont une majorité proviennent du Québec.


En référence: Bernard Saint-Aubin, King et son époque, Coll. «Jadis et naguère», Montréal, La Presse, 1982, 409 pages.
En complément:Pierre Vennat, Les héros oubliés : l'histoire inédite des militaires canadiens-français de la deuxième guerre mondiale (tome III) : du «jour J» à la démobilisation, Montréal, Méridien, 1998. J.L. Granatstein, Canada's War : the Politics of Mackenzie King Government 1939-1945, Toronto, Oxford University Press, 1975, 436 p.
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke