Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Adoption de la Loi relative à la création du parc du Mont-Orford

Le mont Orford, dans les Cantons de l'Est
Le mont Orford, dans les Cantons de l'Est

Le gouvernement unioniste de Maurice Duplessis fait adopter par l'Assemblée législative la Loi permettant la création du parc du Mont Orford, dans les Cantons de l'Est. Créé dans l'esprit d'un parc national, le parc du Mont Orford présente «un milieu naturel soustrait à toute exploitation commerciale, conservé pour le bénéfice des générations actuelles et futures.»

Le docteur George Austin Bowen, de Magog, avait déjà développé dans les années 20 le projet d'un parc national entourant le mont Orford. Son voeu réalisé, on procédera au cours des années 40 à l'aménagement d'infrastructures récréatives dont un terrain de golf, des pistes de ski et un centre de plein-air. Ce n'est qu'avec le développement du réseau routier, dans les années 60, que le parc connaîtra un fort achalandage, devenant une attraction touristique majeure pour la région.


En référence: Jean-Pierre Kesteman, Peter Southam, Diane Saint-Pierre, Histoire des Cantons de l'Est, Coll. «Les régions du Québec», Québec, IQRC, 1998, p.613. (passage extrait de) Louise Brunelle-Lavoie, Il était une fois un rêve... le parc du Mont Orford, 1938-1988, Québec, publications du Québec, 1989.
En complément:nd
Responsable(s):
Crédits pour la photo: Année: 1925. © nd Auteur: inconnu. Commanditaire: Éditeur officiel du Québec. Référence: Éditeur officiel du Québec.

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke