Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Déclenchement d'une grève par les médecins spécialistes

Médecins dans dans la salle d'opérations
Médecins dans dans la salle d'opérations

En faisant cet arrêt de travail, les médecins spécialistes veulent protester contre certaines modalités du plan d'assurance-maladie dont l'entrée en vigueur est prévue pour le 1er novembre.

Le conflit prendra fin le 18 octobre, trois jours après une séance spéciale de l'Assemblée nationale forçant les médecins spécialistes à retourner au travail. Le 11 novembre, dix jours après l'entrée en vigueur du programme d'assurance-maladie, une convention collective sera signée entre le gouvernement du Québec et la Fédération des médecins omnipraticiens. Signée entre Georges Hamel, président de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, et le ministre de la Santé, Claude Castonguay, cette entente prévoit des réaménagements des honoraires, la reconnaissance de 11 jours fériés durant l'année et la création d'un Comité d'appréciation des relevés honoraires qui a pour tâche d'examiner les relevés honoraires non conformes à la loi ou l'entente.


En référence: Le Devoir, 12 novembre 1970, p. 1,6.
En complément:nd
Responsable(s):
Crédits pour la photo: Année: 1964. © Antoine Desilets Auteur: Antoine Desilets. Commanditaire: nd. Référence: Archives nationales du Québec, à Montréal Fonds Antoine Desilets cote: p697510.

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke