Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Tenue d'une conférence interprovinciale à Ottawa

Les premiers ministres provinciaux tentent d'arracher des subsides plus élevés au gouvernement fédéral dirigé par Wilfrid Laurier .

Au cours du banquet d'ouverture, le premier ministre Wilfrid Laurier déclare: «La constitution n'est pas parfaite, et si les premiers ministres des provinces sont à Ottawa aujourd'hui, c'est pour nous le rappeler. Demain, le gouvernement du Dominion saura ce que les visiteurs désirent et comment la constitution peut être rendue meilleure. Si la constitution doit être améliorée, elle doit avoir la sympathie de tous les Canadiens». Au terme de la conférence, le premier ministre québécois, Lomer Gouin , annonce avoir réussi à obtenir une augmentation substantielle des subsides (500 000$ par année) pour sa province. Tous les premiers ministres, sauf celui de la Colombie-Britannique qui souhaitait un traitement de faveur étant donné sa position géographique, repartent de la conférence satisfaits.


En référence: La Presse, 10 octobre 1906, p.1.
En complément:Robert Rumilly, Histoire de la province de Québec: Les écoles du Nord-Ouest, Montréal, Éditions Bernard Valiquette, 1944, p.195-197. Réal Bélanger, Wilfrid Laurier: quand la politique devient passion, Québec, Les presses de l'Université Laval, 1986, p.323-325.
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke