Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Adoption d'une loi spéciale obligeant les pharmaciens propriétaires à participer au régime d'assurance-médicaments

La ministre d'État à la Santé et aux Services sociaux, Pauline Marois, est à l'origine de l'adoption de la Loi 186 qui prévoit des sanctions sévèvres pour les pharmaciens propriétaires qui refuseront de collaborer au programme gouvernemental d'assurance-médicaments. La Loi 186 sera adoptée à l'unanimité par l'Assemblée nationale.

L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP), insatisfaite des sommes prévues par le gouvernement pour les mécanismes d'application du programme d'assurance-médicaments, avait manifesté le désir de boycotter celui-ci. La ministre Marois a toutefois réagi à cette menace en déclarant : «Ce que nous offrons aux pharmaciens propriétaires, ce n'est ni plus ni moins que ce que nous avons consenti à l'ensemble de nos employés syndiqués», et en faisant adopter le Loi 186. Si l'AQPP avait mené son moyen de pression à terme, les citoyens auraient été forcés de payer eux-mêmes les médicaments et d'attendre le remboursement du gouvernement.


En référence: Le Devoir, 22 février 2001, p.A1, A8, 23 février 2001, p.A3.
En complément:nd
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke