Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Expulsion des «squatters» à Montréal

Les autorités de la Ville de Montréal font intervenir le Service de la police de la Communauté urbaine de Montréal (SPCUM) afin d'expulser des gens qui habitent le Centre Préfontaine.

Les «squatters» occupent cet édifice de l'est de la ville depuis août 2000 à la demande du maire de Montréal, Pierre Bourque. En effet, en raison du manque de logements sociaux à Montréal, des gens avaient décidé d'occuper illégalement la maison Louis-H.-LaFontaine sur la rue Overdale. La ville avait alors décidé de les relocaliser au Centre Préfontaine où ils pourraient occuper l'édifice gratuitement. Au fil des semaines, le maire s'est toutefois rendu compte que les jeunes ne souhaitaient pas créer une coopérative de logement pour régler leur problème de logement comme ils l'avaient promis. La Ville de Montréal décide donc d'expulser les «squatters» sous prétexte que l'édifice est jugé trop dangereux. Les policiers de la SPCUM, entrés de force dans l'édifice un peu avant neuf heures du matin, ont rencontré peu de résistance. Toutefois, sept personnes sont arrêtées pour avoir empêché le travail des policiers et une autre a été amenée à l'hôpital après avoir été assommée par une décharge de pistolet électrique. Une trentaine de personnes habitaient dans cet édifice depuis le mois d'août 2001.


En référence: Le Devoir, 4 octobre 2001, p.A1.
En complément:nd
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke