Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Publication de statistiques sur les faillites étudiantes

Pour 1995, les gouvernements provincial et fédéral ont dû absorder une perte de 100 millions de dollars à cause des faillites étudiantes au Canada. Au Québec seulement, la facture s'élève à 29,1 millions de dollars.

Les étudiants québécois et canadiens sont deux fois plus nombreux qu'il y a cinq ans à déclarer faillite. Entre 1992 et 1995, leur nombre au Québec est passé de 1 200 à 2 700. Pour remédier à cette situation, le gouvernement fédéral a modifié la loi sur la faillite. La loi C-5 stipule que les Canadiens qui déclarent faillite ne pourront plus inclure dans leur faillite le prêt étudiant, à moins que la personne impliquée ne soit plus étudiant ou étudiante à temps plein ou à temps partiel depuis au moins deux ans.


En référence: Les Affaires, 9 novembre 1996, p.4.
En complément:nd
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke