Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Retrait des troupes militaires du Québec

Le retrait des militaires suit de quelques jours l'arrestation de Paul Rose, Jacques Rose et Francis Lortie, le 28 décembre 1970. Les trois hommes seront accusés d'avoir enlevé et assassiné le ministre québécois de l'Immigration et du Travail, Pierre Laporte .

Ces arrestations incitent les autorités fédérales à mettre fin à l'action des militaires au Québec. Ceux-ci étaient en poste à cet endroit depuis le 16 octobre 1970.


En référence: Le Devoir, 4 janvier 1971, p.1-2 et 5 janvier p.1-2.
En complément:Louis Fournier, F.L.Q : histoire d'un mouvement clandestin, Montréal, ditions Québec/Amérique, 1982, 509 p. Germain Dion, Une tornade de 60 jours : la crise d'octobre 1970 à la Chambre des communes, Hull, Québec, Éditions Asticou, 1985, 222 p. Marc Laurendeau, Les Québécois violents, Montréal, Boréal, 1990, 351 p. Jean Provencher, La grande peur d'octobre '70, Montréal, L'Aurore, 1974, 121 p. Francis Simard, Pour en finir avec octobre, Montréal, Stanké, 1982.
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke