Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Abolition de l'article 94 de la Loi sur les Indiens

À la suite de l'affaire R. c. Drybones (1970), l'article 94 de la Loi sur les Indiens est aboli puisqu'il contrevient à la Déclaration canadienne des droits.

Cet article interdisait aux autochtones de se trouver en possession d'alcool et de substances intoxicantes hors d'une réserve indienne. Appelée à se prononcer en 1961 et 1962 dans l'affaire Attorney General of BC c. McDonald ainsi que dans l'affaire R. c. Gonzales, la Cour suprême du Canada jugea que l'alinéa 94a) de la Loi sur les Indiens ne contrevenait pas à la Déclaration canadienne des droits. Toutefois, en 1970, dans l'affaire R. c. Drybones, le plus haut tribunal au pays statuait à nouveau sur l'article 94, déclarant cette fois qu'il était inopérant car il contrevenait à la Déclaration canadienne des droits de l'homme en rendant passible d'une peine plus sévère «un Indien en état d'ivresse hors d'une réserve» en vertu de la Loi sur les Indiens, qu'en vertu des lois sur les spiritueux des Territoires du Nord-Ouest. La Cour précisa à ce moment que cet article constituait une forme de discrimination fondée sur la race. Ce jugement amena le gouvernement à abolir l'article 94 de la Loi sur les Indiens en 1971.


En référence: Loi sur les Indiens, L.R.C. c. 32 (1er supp.). http://canada.justice.gc.ca/fr/justice2000/libabor.html
En complément:Gordon J. Burrel, Manuel de jurisprudence : Loi sur les Indiens, Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien, Ottawa, 1984, p. 198.
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke