Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Geste d'éclat posé par le Front de libération des femmes au procès de Paul Rose

Lors du procès de Paul Rose, des membres du Front de libération des femmes (FLF), groupe militant à la fois pour le féminisme et pour la libération du Québec, sautent dans le box des jurés en scandant des slogans pour que les femmes obtiennent le droit d'être jurées.

Les membres du FLF seront condamnées à quelques semaines d'emprisonnement mais, par la suite, la loi québécoise sera abrogée et les femmes du Québec pourront désormais être jurées lors de procès. En 1971, le Québec était la seule province, avec Terre-Neuve, à ne pas autoriser aux femmes le droit d'être jurées. Paul Rose est pour sa part un membre du Front de libération du Québec (FLQ), un groupe terroriste qui a été au coeur des événements d'octobre 1970.


En référence: Simonne Monet-Chartrand, Pionnières québécoises et regroupements de femmes, Montréal, éd. Remue-Ménage, 1990, p.419-429.
En complément:nd
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke