Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Réouverture du Conservatoire national de musique à la suite de sa réorganisation

Fondé à Montréal en 1905 par Alphonse Lavallée-Smith, le Conservatoire national de musique et d'élocution subit des transformations structurelles sous la direction de Eugène Lapierre (1927-1970).

Entre 1924 et 1927, Lapierre se rendit en Europe afin d'étudier les rouages des conservatoires français. À son retour, il s'entoure d'une équipe dynamique afin de restructurer le Conservatoire national de musique. Un des points majeurs de cette réorganisation est la mise sur pied d'un corps professoral spécialisé, composé en grande partie de musiciens québécois. De 1921 à 1951, le conservatoire sera affilié à l'Université de Montréal. Ses activités prendront fin vers 1975.


En référence: Recherche effectuée dans le cadre du projet «Données sur l'histoire de la création musicale au Québec, 1940-2000 (chronologie et bibliographie)», un projet subventionné par le FCAR. Helmut Kalmann, Gilles Potvin et Kenneth Winters, dir., Encyclopédie de la musique du Canada, deuxième édition, Montréal, Fides, 1993 (1982), p. 785.
En complément:Simon Couture, Les origines du Conservatoire de musique du Québec, mémoire (M.Mus.), Université Laval, 1997, 151 p. Marie-Thérèse Lefebvre, «Histoire du Conservatoire national de musique: 1922-1950», Les Cahiers de l'ARMuQ, #3, juin 1984, p. 37-51.
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke