Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Annonce de la décision du Canada de quitter la table de négociation dans le dossier du bois d'oeuvre

Après plusieurs mois de négociation, les États-Unis prennent la décision d'imposer une sanction tarifaire de 29 % sur le bois d'oeuvre canadien. Il s'agit de 19,34 % de droits compensatoires auxquels devront s'ajouter des droits antidumping de 9,67 %, et ce à partir du mois prochain.

Le maintien de ces taux élevés résulte du fait que les Américains accusent le gouvernement canadien de subventionner illégalement l'industrie du bois. Le Canada confirme qu'il saisira de l'affaire les instances responsables de l'application de l'ALENA. Le ministre canadien du Commerce international, Pierre Pettigrew, se dit vraiment stupéfait de cette décision. Il a décidé de quitter la table des négociations. À ses yeux : «Après tous les efforts que nous avons faits pour véritablement rencontrer les préoccupations américaines et y trouver des solutions, je trouve que le chiffre de 29 % auquel on est arrivé est absolument obscène». Il est évident que les négociateurs canadiens espéraient une baisse plus significative que celle de 3 % offerte par rapport au taux fixé l'automne dernier. Le ministre Pettigrew confirme qu'il attend des offres beaucoup plus intéressantes du côté américain avant de revenir à la table de négociation.


En référence: Le Devoir, 23 mars 2002, p.B4.
En complément:nd
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke