Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Tenue d'un débrayage en solidarité avec les grévistes de la United Aircraft

La Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) organise un arrêt de travail de 24 heures auprès de ses syndiqués afin de presser le gouvernement libéral de Robert Bourassa à intervenir dans le dossier des grévistes de la United Aircraft.

Le nombre de travailleurs qui décident de quitter l'ouvrage au cours de cette journée varie de façon importante selon les estimations. En tout, la FTQ évalue à plus de 100 000 les employés des postes, de la machinerie lourde, de l'Hydro-Québec et autres qui décident de suivre le mot d'ordre. La centrale avait toutefois demandé à ses syndiqués du secteur de la construction de rester au travail. Quelques arrestations sont effectuées au cours de cette journée mouvementée que le premier ministre Robert Bourassa décrit comme un «échec total». Plus enthousiaste, le chef de la FTQ, Louis Laberge, déclare pour sa part : «Nous croyons qu'il s'agit de l'avertissement le plus sévère jamais servi au gouvernement du Québec et nous espérons qu'il va en tenir compte en réglant rapidement le conflit de la United Aircraft.»


En référence: Le Devoir, 20 mai 1975, p.1 et 6, 21 mai 1975, p.1, 3 et 6, 22 mai 1975, p.1 et 6.
En complément:Jacques Rouillard, Histoire du syndicalisme québécois, Montréal, Boréal, 1989, p.454-457. Louis Fournier, Histoire de la FTQ : 1965-1982, la plus grande centrale syndicale au Québec, Montréal, Québec/Amérique, 1994, p.113-116.
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke