Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Adoption d'une loi permettant aux femmes de siéger comme jurés

Adopté en troisième lecture par l'Assemblée nationale, le projet de loi 34 habilite les femmes à siéger comme jurés dans les causes civiles et criminelles.

En 1971, seuls le Québec et Terre-Neuve interdisent encore aux femmes d'être jurées. La loi québécoise sera abrogée quelques mois plus tard; le Québec permettant finalement aux femmes d'agir comme jurées «après que huit femmes eurent été emprisonnées cette année-là pour avoir dénoncé la loi voulant que les jurys soient exclusivement composés d'hommes». Cet événement se déroula lors de la comparution de Lise Balcer, le 1er mars 1971, au procès du felquiste Paul Rose. Sept femmes, membres de la cellule « X Action Choc» du Front de libération des femmes (FLF), avaient alors bondi dans le box des jurés, scandant des slogans comme «Discrimination!» ainsi que «La justice c'est de la marde». Elles voulaient par ce geste appuyer les arguments de Lise Balcer «exigeant que les femmes puissent être également jurées si elles sont obligées d'être témoins». Le juge Marcel Nicols les condamna toutes à un mois ou deux de prison.


En référence: http://www.criaw-icref.ca/millennium_f.htm http://pages.infinit.net/histoire/femmes6.html
En complément:Collectif Clio, Histoire des femmes au Québec depuis quatre siècles, Montréal, Quinze, 1982, 521 pages.
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke