Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Découverte de sites paléoeskimos au Lac Payne par Jacques Rousseau (66 caract.)

Août 1948 - Les explorations de Jacques Rousseau l'amènent à découvrir au lac Payne, près de la Baie d'Ungava, la première preuve de l'habitation de paléoeskimaus dorsétiens à l'intérieur des terres. (186 caract.)

Entre 1944 et 1951, le botaniste québécois Jacques Rousseau entreprend une série d'explorations du Grand Nord de la province, poussé par sa volonté de répertorier les espèces végétales et de connaître les moeurs des amérindiens. En 1947, il descend les rivières Payne et Kogaluk. En 1948 commence son exploration de l'est de la péninsule d'Ungava. Il découvre avec son collaborateur français Jean Michéa les premiers sites archéologiques du Lac Payne, situé à égale distance de la baie d'Ungava et de la baie de James. Il s'agit de la première preuve de l'habitation de paléoeskimos dorsétiens à l'intérieur des terres, infirmant ainsi les thèses disant que ceux-ci n'habitaient qu'en bordure de l'océan Arctique ainsi que sur ses îles. Les Dorsétiens seraient des descendants des premiers habitants du Grand Nord venus de Sibérie et les ancêtres des Inuits. Ils auraient vécu plus de trois millénaires dans l'Arctique canadien. Les premières traces de ce peuple remontent à plus de 4000 ans. Rousseau découvre des habitations semi souterraines et des structures de surface, indiquant que leurs habitants les occupaient de façon continue, sans se déplacer au cours de l'année. La découverte de nombreux objets révèleront plus tard que, dès l'époque dorsétienne, le mode de subsistance était principalement basé sur la chasse au caribou et sur la pêche en eau douce. L'expédition de Jacques Rousseau ouvrira la voie à d'autres expéditions; celle de William Taylor en 1957 et celle de Thomas Lee en 1964. Cette découverte de Rousseau a non seulement permis de clarifier des données sur l'occupation humaine du territoire, mais aussi de mieux connaître les moeurs amérindiennes observées lors du voyage. Rousseau retournera au Lac Payne en 1965 pour approfondir les recherches antérieures. (1791 caract.)


En référence: LAVERDIÈRE, Camille. Jacques Rousseau : le dernier des grands explorateurs du Nouveau- Québec, Cap-aux-Diamants, no 56, hiver 1999. CHABOT, Claire. Jacques Rousseau : le dernier des explorateurs, Québec Science, 27, no 6, février 1989, p. 8-14. Ministère de la culture et des communications. Un survol de 150 ans de recherche, http://www.mcc.gouv.qc.ca/pamu/champs/archeo/archisto/histarch.htm Université du Québec à Montreal. Sites paléoeskimaus du lac Payne, http://www.unites.uqam.ca/nunavik/
En complément:nd
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke