Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Assermentation de Philippe Couillard au poste de premier ministre du Québec

Philippe Couillard succède officiellement à Pauline Marois au poste de premier ministre du Québec. Au sein du cabinet qu'il forme, on retrouve 26 ministres, dont 14 nouveaux visages ainsi qu'une douzaine d'hommes et de femmes ayant déjà siégé dans le gouvernement de Jean Charest.

Le nouveau premier ministre manifeste le désir de se démarquer en nommant 14 ministres qui occupent cette fonction pour la première fois. Parmi eux, on retrouve les piliers de son équipe économique, soit Carlos Leitao (Finances), Martin Coiteux (Conseil du Trésor) et Jacques Daoust (Économie, Innovation et Exportation). Les nominations des nouvelles venues Stéphanie Vallée (Justice et Condition féminine) et Hélène David (Culture et Communications) suscitent aussi des réactions, d'autant plus que le nombre total de femmes au cabinet, 8 sur 26, reste en deçà du 40% que Philippe Couillard s'était fixé antérieurement comme objectif. Une autre recrue qui attire l'attention est Gaétan Barrette. Cet ex-président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec hérite du ministère de la Santé et Services sociaux, alors que celui qui occupait ce poste dans le dernier gouvernement Charest, le docteur Yves Bolduc, se retrouve à l'Éducation. Les budgets de ces ministères et le fait que le nouveau premier ministre est neurochirurgien incitent les observateurs à souligner que les docteurs n'ont jamais eu autant d'importance au sein du gouvernement québécois. Si quelques anciens ministres ne figurent pas au sein du nouveau cabinet - Julie Boulet, Marguerite Blais - , d'autres y reviennent mais à des postes différents. C'est le cas notamment de Lise Thériault (vice-première ministre et Sécurité publique), Jean-Marc Fournier (Affaires intergouvernementales canadiennes et Francophonie canadienne), Pierre Moreau (Affaires municipales et Occupation du territoire) et Christine Fournier (Relations internationales et Francophonie). Beaucoup d'attention est également accordée à Pierre Paradis, le député de Brome-Missisquoi, qui revient au cabinet après une absence de presque 20 ans. Il sera chargé du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. Selon Philippe Couillard, ce nouveau mandat s'amorce sous le signe de l'austérité : « Le moment des décisions difficiles est venu. »


En référence: Le Devoir, 24 avril 2014, p. 1 et al., La Presse, 24 avril 2014, p. 1 et al.
En complément:nd
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke