Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Assermentation de Justin Trudeau au poste de premier ministre du Canada

Après une absence de 9 ans du pouvoir, le Parti libéral du Canada (PLC) forme un nouveau gouvernement qui sera dirigé par Justin Trudeau. Celui-ci réunit un cabinet de 30 ministres dont une des principales caractéristiques est une parité entre le nombre d'hommes et de femmes, une première à Ottawa.

Beaucoup de spéculations entourent la formation du premier cabinet de Justin Trudeau qui devient, à 43 ans, le deuxième plus jeune premier ministre de l'histoire du pays. La cérémonie d'assermentation est d'ailleurs entourée d'un désir de rompre avec la tradition, le futur chef de gouvernement et ses ministres effectuant avant une courte marche à l'extérieur, devant le public, en direction de Rideau Hall. Composé de 30 membres, ce qui est moins que sous les conservateurs, le conseil des ministres est formé à part égale d'hommes et de femmes, une première canadienne. Parmi les têtes d'affiche féminines, soulignons les noms de Jody Wilson-Raybould (Justice et Procureur général) et Chrystia Freeland (Commerce international). En plus du premier ministre, le Québec est représenté par six ministres dont le titulaire des Affaires extérieures, Stéphane Dion, et celui des Transports, Marc Garneau. Plusieurs nommés en sont à leur première expérience ministérielle, ce qui contribue à l'image de renouveau que veut donner le gouvernement. C'est le cas par exemple du ministre des Finances, Bill Morneau, de celui de la Défense, Harjit Singh Sajjan, et de Catherine McKenna, à qui l'on confie le portefeuille de l'Environnement et du Changement climatique. Pour sa part, le premier ministre étonne quelque peu en se réservant les Affaires intergouvernementales et le ministère de la Jeunesse. Le nouveau gouvernement aura fort à faire pour être à la hauteur des attentes suscitées lors de la campagne électorale. Le premier ministre s'engage à faire de la réduction des impôts promise à la classe moyenne, une de ses priorités. L'agenda s'annonce également chargé sur la scène internationale puisque des rendez-vous d'envergure sont prévus avant la fin de 2015, notamment le sommet du G20 aux Philippines et la conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se déroulera à Paris, en décembre.


En référence: http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-canadienne/201511/06/01-4918012-cabinet-trudeau-le-tiers-des-femmes-sont-des-ministres-deleguees.php http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/2015/11/04/015-nomination-conseil-ministres-cabinet-gouvernement-justin-trudeau.shtml http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2015/11/20151105-131313.html http://www.ledevoir.com/politique/canada/454299/assermentation-cabinet-trudeau
En complément:nd
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke