Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Congrès extraordinaire du Ralliement créditiste

Les 24 et 25 janvier 1970, les membres du Ralliement créditiste (RC), un parti fédéral dirigé par Réal Caouette, se réunissent pour décider d’une question importante : la création d’une aile provinciale au Québec. C’est avec 500 « oui », 12 « non » et 6 bulletins annulés que le Ralliement créditiste du Québec (RCQ) est créé, soit un appui de 97,6 %.

Le Québec est gouverné par l’Union nationale (UN) de Jean-Jacques Bertrand qui devient premier ministre à la suite de la mort de Daniel Johnson en 1968. Pour répondre aux pressions souverainistes, supportées par le Parti québécois (PQ), et fédéralistes, appuyées par le Parti libéral du Québec (PLQ), Bertrand fait adopter la Loi 63. Celle-ci a pour intention de renforcer le français au Québec. Trop faible pour les francophones et trop sévère pour les anglophones, le projet amène tensions et manifestations. Le PQ réunit les souverainistes, le centre gauche et les milieux urbains à lui seul. Tandis que les fédéralistes, le centre droit et les milieux ruraux sont partagés entre l’UN et le PLQ. Le gouvernement de Jean-Jacques Bertrand semble donc vulnérable en vue des élections du 29 avril 1970. C’est ce qui motive la tenue d’un Congrès extraordinaire du RC les 24 et 25 janvier 1970 à Québec en vue de la création du RCQ ; un parti qui pourrait s’immiscer entre l’UN et le PLQ. Cette décision est presque unanime dès le samedi matin. Les débats entre membres lors du congrès tournent donc surtout autour des candidatures potentielles pour la chefferie du RCQ. Réal Caouette, chef au fédéral, souligne son intention de participer aux élections provinciales en tant que militant, mais écarte le rôle de candidat, et donc de chef, du RCQ. Il annonce vouloir solliciter Claude Wagner qui vient de perdre la course à la chefferie du PLQ face à Robert Bourrassa. Wagner ne donne pas de réponse claire, ce qui crée un malaise chez les libéraux et une appréhension chez les créditistes. Au final, c’est le président du congrès, Camil Samson, qui deviendra chef du RCQ le 22 mars 1970. Il restera en poste jusqu’au 13 février 1972.


En référence: Gilles Lesage, « Claude Wagner, créditiste? », Le Devoir, 27/01/1970, p. 1; Fernando Lemieux et Nelson Labrie, « Le Ralliement créditiste sur la scène provinciale », Le Soleil, 26/01/1970, p. 1-2; Gerard Alarie, « Créditistes dans la course », La Tribune, 26/01/1970, p. 2; Gaston Tremblay, « Claude Wagner devrait passer aux créditistes car les libéraux vont le mettre à la porte tôt ou tard », Le Nouvelliste, 27/01/1970, p. 5.
En complément:Camil Samson, Camil Samson et le defi creditiste : l'homme, le parti et l'equipe, Editions du Griffon, 204 pages, 1970; Frédéric Boily, « Le Ralliement créditiste de Camil Samson et la tentation de la troisième voie », Érudit, vol. 22, no. 2, 2014, consulté le 21/05/2023, DOI https://doi.org/10.7202/1021994ar; Michael B. Stein, The Dynamics of Right-Wing Protest: A Political Analysis of Social Credit in Quebec, University of Toronto Press, 1973; Assemblée nationale, Camil SAMSON, consulté le 21/05/2023, URL https://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/samson-camil-5279/biographie.html; Assemblée nationale, Jean-Jacques BERTRAND, consulté le 21/05/2023, URL https://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/bertrand-jean-jacques-2053/biographie.html; R. Hudon, « Bill 63 », dans The Canadian Encyclopedia, consulté le 21/05/2023, URL https://www.thecanadianencyclopedia.ca/en/article/bill-63; Bibliothèque Assemblée nationale, Ralliement Créditiste du Québec, consulté le 21/05/2023, URL https://www.bibliotheque.assnat.qc.ca/guides/fr/programmes-et-slogans-politiques-au-quebec/3880-ralliement-creditiste-du-quebec-1970-1978?ref=495
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke