Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Mouvement de grève généralisé au Québec

En plus des grands conflits de travail dans les secteurs public et parapublic, l'année 1972 est marquée par plusieurs arrêts de travail qui affectent le secteur privé. Parmi ces arrêts de travail, soulignons celui qui paralyse la Gordon Pew, aux Îles-de-la-Madeleine, ainsi que celui des employés de Seven-Up, à Québec. Un vote de grève est également obtenu par l'Union internationale des opérateurs de machines lourdes.

Par un vote unanime, les 250 syndiqués de l'Union internationale des opérateurs de machines lourdes déclarent la grève aux compagnies de location. Les négociations ont été rompues le 1er août et les principaux points de litige sont : l'ancienneté, les bureaux d'embauche, les clauses de délégués syndicaux et la garantie d'un salaire de 40 heures lorsque l'opérateur est appelé à travailler une heure. Si la grève se poursuit jusqu'à la Fête du travail, entre 8 000 et 10 000 mises à pied auront lieu dans le secteur de la construction. «Pour contrer cette stratégie patronale qui pourrait éventuellement paralyser la construction au Québec et entraîner des centaines de mises à pied, l'Union des opérateurs se dit prête à remplir les demandes des entrepreneurs généraux qui feront appel à des compagnies de l'extérieur pour louer les grues.»


En référence: Le Devoir, 16 août 1972, p.3
En complément:nd
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke