Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Abandon du chantier olympique

La presque totalité des 2 500 travailleurs du chantier olympique quittent «spontanément» le travail. Ils veulent par ce geste protester contre le port obligatoire de la carte d'identité.

Les contestataires exigent également la réintégration de 200 de leurs confrères limogés au printemps 1975. Selon le porte-parole patronal : «la FTQ (Fédération des travailleurs du Québec) veut absolument reprendre le contrôle du chantier et pour nous, il n'est pas question d'abdiquer ce droit de gérance qui nous permet d'interdire l'accès de notre chantier aux indésirables»


En référence: Le Devoir, 21 octobre 1975, p.1,6.
En complément:nd
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke