Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Entrée en vigueur de la loi interdisant les moyens de pression dans les écoles

Le gouvernement du Québec met en vigueur une loi adoptée le 9 avril qui interdit toute grève, moyen de pression et lock-out dans les établissements d'enseignement de la province jusqu'à la fin de l'année scolaire en cours. Toute entrave à cette loi serait punie par des sanctions sévères.

La loi, qui a été adoptée par 64 voix, a nécessité près de 22 heures de débats. Pour toute infraction à ses dispositions, le syndicat risque de perdre son certificat d'accréditation. De plus, le gouvernement accepte qu'à un rattrapage scolaire corresponde un rattrapage salariale. Le passage de cette loi se fait dans le cadre du deuxième front commun intersyndical que les centrales tentent de mettre sur pied pour obtenir de meilleures conditions de travail. Des syndiqués défieront la loi mais accepteront finalement, en septembre, les propositions formulées par le gouvernement.


En référence: Le Devoir, 9 avril 1976, p.1,6.
En complément:Jacques Rouillard, Histoire du syndicalisme québécois, Montréal, Boréal, 1989, p.383-385.
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke