Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Déclenchement d'une grève générale illégale dans le réseau de la santé

La Fédération des Affaires sociales (FAS), qui compte 43 000 syndiqués, déclenche une grève générale illégale qui touche 160 établissements de santé du réseau public. La FAS est affiliée à la Confédération des syndicats nationaux (CSN).

Pour faire connaître la position de son gouvernement, le premier ministre du Québec, René Lévesque , s'adresse directement à la population par l'entremise de la télévision. Il qualifie cette grève d'odieuse et d'irresponsable. Le 21 novembre, le ministre des Finances, Jacques Parizeau , en viendra à une entente de principe avec les représentants syndicaux. Cette négociation avec les employés de l'État était la première du Parti québécois depuis son arrivée au pouvoir, en novembre 1976. Malgré la présence d'un Front commun moins uni qu'en 1972 et 1976, les difficultés éprouvées avec la FAS ont tout de même mis à rude épreuve le «préjugé favorable» que le gouvernement prétend avoir à l'endroit des travailleurs.


En référence: Le Devoir, 20 novembre 1979, p.1 et 6.
En complément:Pierre Godin, René Lévesque : (tome III) l'espoir et le chagrin, 1976-1980, Montréal, Boréal, 1996, p.475-479, 485-495. Jacques Rouillard, Histoire du syndicalisme québécois, Montréal, Boréal, 1989, p.385-387.
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke