Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Réaction du Conseil des universités à une annonce du gouvernement

Le Conseil des universités, organisme chargé de conseiller le gouvernement en matière d'enseignement supérieur, réagit vivement à l'intention du gouvernement du Québec de ne majorer que de 6,9 % l'enveloppe globale des subventions de fonctionnement pour l'année 1981-82.

Plusieurs universités québécoises qui ont connu un déficit d'exploitation pour l'année 1979-1980 se retrouvent dans une situation précaire. Le gouvernement provincial négocie donc une nouvelle enveloppe bugétaire avant de la distribuer au sein du réseau universitaire. Le budget admissible passera de 834 millions (1980-81) à 888,4 millions (1981-1982) de dollars. Le Conseil des universités est cependant déçu par cet ajustement qui arrive à court des 967 millions qu'il réclame. Selon les porte-parole du Conseil, le montant proposé «ne suffirait même pas à couvrir les augmentations salariales consenties par les universités à leurs différentes catégories de personnel sur la base des conventions collectives entre le gouvernement lui-même et les secteurs public et parapublic.»


En référence: Le Devoir, 31 janvier 1981, p.1 et 18.
En complément:nd
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke