Université de Sherbrooke    Lettres et sciences humaines   École de politique appliquée
Bilan du siècle
Site encyclopédique sur l'histoire du Québec depuis 1900
Biographies Documents Événements


Début d'une grève de la faim par le sénateur Jacques Hébert

Afin de sensibiliser le gouvernement fédéral aux problèmes de la jeunesse canadienne, le sénateur Jacques Hébert, âgé de 62, ans entreprend une grève de la faim dans les couloirs du Parlement. Elle durera 22 jours.

Hébert demande, entre autres, le rétablissement du programme Katimavik dont le gouvernement progressiste-conservateur de Brian Mulroney a proposé l'abolition. Fondé par Jacques Hébert en 1976, Katimavik permettait à de jeunes Canadiens de découvrir leur pays tout en effectuant des travaux communautaires. Dans une lettre adressée au premier ministre, Hébert explique que «davantage peut-être que tout autre geste, la décision de rétablir ce programme manifesterait de votre part une sensibilité nouvelle aux problèmes de la jeunesse, une conscience enfin éveillée aux difficultés graves qu'elle connaît présentement.» Le geste posée par le sénateur en 1986 incitera le gouvernement à conserver une version modifiée du programme original, avec des budgets plus modestes.


En référence: Le Devoir, 11 mars 1986, p.2.
En complément:L'Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.1341.
Responsable(s):

Sur Bilan du siècle

Guide de Recherche
Partenanires du Bilan
À propos du Bilan du siècle

Liens externes

Perspective monde
Dimension
Musée McCord
Institut de la statistique du Québec

Liens externes

Observatoire des politiques publiques
Observatoire des Amériques
Politique appliquée.tv
Cahiers de recherche

Directrice: Isabelle Lacroix, Ph.D. Tous droits réservés - Bilan du Siècle     Université de Sherbrooke